Café Ruthéna [Rodez Aveyron] Cafés & Thés du Monde Entier..

C’est du port de Bordeaux que l’histoire des cafés Ruthéna a débuté.
Nous sommes à la fin des années 40, Mr Bitrian, bordelais, hérite d’une petite affaire, à Rodez. Il s’agit de l’annexe d’une brûlerie bordelaise, consistant à une boutique située place de la préfecture, où l’on torréfie le café.
Il décide donc de s’installer dans l’Aveyron et rapidement développe l’entreprise en rachetant un garage avenue Tarayre où il déménage la torréfaction.

En septembre 1951 naît officiellement la marque RUTHENA.

En 1965, la maison change de main, ainsi que de port d’attache puisqu’elle est reprise par un nantais, Mr Blandin. Il en changera le statut juridique en créant en 1969 la SA GRANDE BRULERIE DE L’AVEYRON.

Avril 1975, les Cafés Ruthéna rompent définitivement leurs amarres maritimes en devenant la propriété d’aveyronnais, Mr et Mme Benoit, Mr Costes et Mr Palous.
Ils renforcent l’expansion de la société en acquérant une petite torréfaction sise rue Bonnafé : LES CAFES DE L’INCA, propriété de Mrs de Valady et Vernhes.,  mais surtout  en développant l’implantation de la marque hors du ruthénois, vers tout le département et les départements limitrophes.

Avril 1999, ce sont d’autres aveyronnais qui reprennent le flambeau, Dominique Nayrolles, Patrick de Smecht et son épouse Brigitte Foissac de Smecht.

Ils choisissent, dès leur arrivée, de moderniser l’entreprise, et pour ce faire, transfèrent dès septembre 2000, la brûlerie dans un local neuf, en zone artisanale. Le matériel de production est remplacé, les conditions de travail sont améliorées.
En mars 2001 c’est la boutique de la place de la préfecture qui fait peau neuve.

Aujourd’hui, avec des locaux modernes, une équipe étoffée, les CAFES RUTHENA souhaitent avant tout faire perdurer l’image de qualité attachée au nom depuis plus de 50 ans, en conservant une Fabrication Artisanale, et  en améliorant constamment le service auprès des clients.